Fidèles du Temple

27/05/2018

CRITIQUE : BLACKSAD LE JEU DE RÔLES AUX EDITIONS LA LOUTRE RÔLISTE ET CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF POUR SA RÉIMPRESSION ^^


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^




Aujourd'hui, j'ai le très grand plaisir de revenir à un amour de jeunesse : le jeu de rôles (ou "JDR" ou "Role Playling Games" ou "RPG") et  vous parler de la BD BLAKSAD. Pour les ceuss qui ne connaîtraient pas (dont votre Serviteur il y a très très récemment encore ^^'), voici ce que les premières lignes de la page wikipédia consacrée au sujet indique :

Blacksad est une série de bande dessinée policière et animalière en cinq albums, de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido.
Les histoires prennent place dans une atmosphère de film noir, aux États-Unis dans les années 1950. Tous les personnages sont des animaux anthropomorphes dont l’espèce reflète le caractère ainsi que le rôle dans l’histoire. Le héros, John Blacksad, est un chat noir à museau blanc exerçant comme détective privé.
L’atmosphère sombre de polar est autant rendue par le graphisme que par un jeu de voix off, de répliques et de silences expressifs typés. La coloration à l’aquarelle, ainsi que l’influence du travail de Juanjo Guarnido dans l’animation aux studios Disney, donnent une réelle impression de mouvement.

1°) En gros, tous les protagonistes de cette BD ont des corps et des comportements (habillements, métiers, réactions) "humains" à part la tête qui est animale et là, on peut affirmer littéralement qu'ils ont "le physique de l'emploi" : les animaux souvent présentés comme négatifs (méchants, sournois, assassins, brutaux, terrifiants, corrompus...) seront très souvent des porcs, des serpents, des crocodiles, des loups, des pumas, des renards... etc etc etc... Alors que les animaux présentés comme positifs (mignons, fidèles, loyaux, courageux, amicaux, joueurs...) seront très souvent des chiens, des chats, des hamsters, des chevaux... etc etc etc... Une fois cette petite convention admise, le reste coule tout seul.

2°) Vient ensuite le décors : les Etats-Unis d'Amérique dans les années 1950. Hum... En voilà une période historique particulièrement intéressante à tous points de vue pour tout adepte de l'histoire moderne qui se respecte ^^ D'aucuns diraient que nous sommes là en présence de ce qu'il est souvent coutume d'appeler une "période charnière" (vous n'avez jamais remarqué ? Tous les profs d'histoire adorent caser cette expression à peu près tout le temps pour quasiment toutes les périodes ^^) et c'est bien ce que cette décennie semble être (c'est parti pour un petit voyage dans le temps) :

- La seconde guerre mondiale vient tout juste de se terminer. Si les USA ne l'ont pas commencé, c'est eux qui l'ont terminé avec une démonstration de force particulièrement spectaculaire : larguer deux bombes nucléaires en plein sur le Japon afin de montrer à tout le monde qu'ils ont le pouvoir de vitrifier tout un pays qui se monterait pas sage.

- Après les horreurs de la guerre - vécues pour la plupart de très loin - c'est l'ère du consumérisme qui se développe : la télévision en couleur se démocratise de plus en plus et le modèle de réussite américain "Papa John qui gagne le blé pour la famille avec le sourire pendant que Maman Samantha est à la maison en train de faire le ménage et de préparer la bouffe avec le sourire pour John junior et Kimberley dans la belle maison aux barrières blanches située dans les quartiers résidentiels huppé des banlieues" se diffuse partout.

- C'est aussi la fameuse époque où, tout juste sortis de la seconde guerre mondiale, les USA et l'URSS se plongent avec bonheur dans les joyeusetés de la Guerre Froide où chacun s'épie, s'espionne, se défie, se provoque et se menace mais pas trop quand même pour éviter qu'un beau matin l'un des deux blocs (ou même les deux) ne décide d'appuyer sur le bouton rouge et ne casse la planète en deux.

- C'est aussi le temps du maccarthysme qui bat son plein : toute la population américaine est mise sous surveillance afin de savoir si chaque citoyen est "un bon américain patriote défendeur de la morale et des bonnes mœurs" ou "un sale rouge coco venu apporter la subversion et la corruption de masse". Ceci fait le lit du conservatisme qui creuse un peu plus les inégalités sociales, attisant le racisme et la xénophobie...

Les adeptes de Fallout n'auront aucune peine à imaginer le truc ^^

3°) L'ambiance. Blacksad s'inscrit dans l'univers du polar. C'est le monde des histoires policières... Mais de celles qui sont noires, glauques, où tous les protagonistes ne sont pas très nets car les notions de "gentils" et de "méchants" sont très floues... Et où souvent l'histoire ne se finit pas toujours très bien.

Et là, la machine holywoodienne se met en marche : on imagine sans peine une femme fatale façon Lauren Bacall ou Marylin Monroe franchir un jour la porte d'un bureau sentant le tabac froid et le café rance d'un détective privé en imperméable et chapeau de feutre à la Humphrey Bogart pour que ce dernier l'aide à se défendre contre "des bandits" car "elle ne peut pas demander l'aide de la police" sans plus de précision.

Blacksad, c'est tout cela et les fans ajouteront sans peine "et bien plus encore"... ^^ 




Si je vous parle de tout cela, c'est qu'à moins d'avoir zappé le titre du présent article (merci, ça fait plaisir !! ^^), vous savez que je vais vous parler de la déclinaison de Blacksad en jeu de rôles et à ce titre, c'est un petit éditeur français, LA LOUTRE RÔLISTE qui en est à l'origine ^^


Pour les Lecteurs assidus, j'ai déjà évoqué la Loutre Rôliste (l'Honorable et fort aimable Christophe DENOUVEAUX) lors de ma visite à la convention de l'Envol du Phénix de Cahors il y a quelques jours ^^

Le JDR Blacksad figurait en bonne place sur le stand en question ^^

Je vais me répéter mais tant pis : La Loutre Rôliste, c'est une petite maison d'édition indépendante.
- Cela a des avantages certains : vouloir vivre sa passion du JDR a un niveau plus poussé tout en essayant d'en vivre sans se conformer aux diktats du milieu (quand il m'arrive de commettre la fantaisie de pousser la porte de la boutique Descartes de Bordeaux, mis à part les gros titres-phares du JDR que sont Ctulhu/Warhammer/Vampire/AD&D (en gros), le reste est calé sur une ou deux étagères sans mise en avant particulière et quand on connait l'amabilité proverbiale des tenanciers... Ben j'ai pas vraiment envie de pousser plus avant.

- Cela a aussi des inconvénients certains à commencer par une trésorerie sans commune mesure avec les rolls du milieu. C'est ainsi que La Loutre Rôliste, pour pouvoir lancer la ré-impression du JDR Blacksad, a besoin de réunir l'équivalent en numéraire de 250 livres avant le 07/06/2018 sous peine de perdre la licence. C'est pas plus compliqué que ça.

Pour la modique somme de 38€ (on est d'ailleurs dans la fourchette basse des prix des livres de base JDR car ça peut monter beaucoup plus haut), vous pouvez participer et soutenir votre héros félin préféré sur la page kickOtter en question :





"Bon, c'est bien beau d'appeler à soutenir La Loutre Rôliste pour la ré-impression du JDR Blacksad, mais la came, elle a quel goût ?" me direz vous ? ^^'

Pas de panique, mes Très Chers Lecteurs car en discutant avec Christophe lorsque j'étais à Cahors, je lui ai demandé s'il aurait l'extrême amabilité de sponsoriser le CONCOURS DE PEINTURE DU MILLION DE VISITES DU TEMPLE et rapidement le dossier Blacksad est venu dans la conversation. Christophe m'a alors généreusement offert un exemplaire de "second choix" (c'est le terme officiel signifiant que la couverture comporte une ou deux petites marques quasiment invisibles mais ne permettant pas au livre de figurer dans la catégorie "premier choix". S'il ne me l'avait pas dit, je n'aurais absolument RIEN remarqué croyez moi)  de la première édition. Je lui ai alors promis en retour que j'en ferai la critique dans le Temple et que j'attirerai l'attention des Lecteurs sur son projet puisque le Temple est connu pour apporter son aide médiatique aux petites structures ^^

Je tiens à souligner en même temps que cela fait de La Loutre Rôliste le premier sponsor du Temple qui soit un éditeur de jeux de rôles. Les Editions Sans Détour, également éditeur de jeu, interviennent surtout en qualité de soutien figuriniste avec leur projet Confrontation Classic ^^


Bon, assez parlé !! IL est temps pour le JDR Blacksad de subir l'épreuve du feu du Temple !! ^^

Si je m'en réfère aux caractéristiques techniques du bouquin indiquées sur le site officiel, voici ce que je lis :


Couverture cartonnée et 168 pages intérieures : TOUT COULEURS !
Vernis sélectif et pelliculage mat sur la couverture pour mettre en valeur les magnifiques illustrations de Guarnido.
28,4 cm de haut -22 cm de large


Hé bien voilà qui est fort alléchant ma foi... Mais on va se payer le luxe de vérifier ça... Juste par acquis de conscience ^^...


De facto, l'aspect extérieur du livre frappe tout de suite : on se croirait en présence d'une édition assez classieuse d'un album de Blacksad en petit format. Les parties noires de la première de couverture sont mattes tandis que les parties colorées sont brillantes. La couverture est bien entendu rigide avec une pliure marquée sur la tranche permettant une consultation plus aisée de l'ouvrage sans "casser" cette dernière. Au passage, je précise que les pages sont en papier glacé épais et la technique de la "reliure cousue" a été privilégiée et c'est tant mieux !! J'ai quasiment tous les ouvrages du Livre des 5 Anneaux (2e Edition) au Temple et la plupart ont été reliés "à la colle"... Ben je peux vous dire que c'est vraiment de la merde et que je ne compte plus les livres de Clan dont les pages ont foutu le camp les unes après les autres comme un classeur mal entretenu d'un mauvais élève de collège !! Là, c'est propre, solide, classe... Et c'est bien le minimum qu'on est en droit d'attendre d'un livre de base de JDR qui a vocation a être abondamment consulté.

La quatrième de couverture est également magnifique car elle mélange présentation et résumé du produit avec des cases issus de la BD officielle (ces dernières sont d'ailleurs omniprésentes dans tout l'ouvrage et sont souvent en rapport avec le chapitre traité : les règles de combat sont illustrées de cases dans lesquelles Blacksad se bastonne allègrement avec des méchants par exemple. Ça peut sembler bateau, dit comme ça, mais ça a le grand mérite d'aérer considérablement les parties écrites tout en entretenant l'ambiance de la BD. En tout cas moi j'aime beaucoup et alors que je ne connaissais absolument pas Blacksad il y a encore quelques semaines, ça m'a drôlement envie d'aller lire les albums !! ^^

C'est bon, les papiers sont en règles ^^

Un rapide coup d’œil sur les crédits permet de vérifier instantanément combien La Loutre Rôliste est une structure vraiment minuscule : à côté des noms des créateurs officiels de Blacksad, la team française se compose juste de Christophe et de sa Chère et Tendre... Et de deux potes ès-qualités de relecteurs... Pas d'éditeur en chef/d'éditeur en chef adjoint/de premier assistant/ de second assistant/de premier comité d'écriture... etc etc etc... Juste quatre personnes. Pourtant, ainsi que vous le verrez le boulot abattu pour diffuser le truc dans le royaume des lys est proprement colossal.

Le sommaire est en général un passage stratégique qui permet de renseigner instantanément du plan adopté par les concepteurs. Ici, non seulement on prend le temps d'exposer clairement ce qu'est un jeu de rôle (c'est toujours important afin d'éviter de revivre la "période noire" des années 90 où mireille dumas (je ne mets jamais de majuscule la concernant merci) n'a pas hésité à populariser l'équation simple et simpliste pour ceux qui avaient étaient très contents qu'on pense à leur place - après leur avoir chié dans la tête - rôliste = gros pervers schizophrénique obsédé sexuel et sataniste. Dans les jeux de rôles, on JOUE UN RÔLE et rien de plus... Comme au théâtre en fait ? Ah ben oui tiens... (si jamais un social justice warrior vous rétorque "ouais mais c'pas pareil c'pas comparable" alors suivez mes conseils : tirez sans sommation et à vue car ce genre d'argumentation ne veut strictement rien dire à part qu'il n'a plus rien à faire valoir.

PEtite précision, si besoin était, que Blacksad, s'inscrivant dans la lignée du polar, ne sera pas spécialement à réserver aux jeunes rôlistes. Il faut à mon sens une certaine maturité et une certaine expérience pour y jouer car vous n'aller pas incarner un gentil ranger qui va se faire un donjon avec ses compagnons de fortune après avoir quitté son métier de réparateur de chaises en bois. C'est dans les bas-fonds de l'Amérique et dans les faux-semblants d'une civilisations a priori parfaite que vous aller mariner...

On dit aussi que la feuille de personnage est un autre lieu stratégique pour apprécier un jeu de rôles. J'ignore si c'est vrai mais c'est toujours un détail que je regarde attentivement. On peut voir dans cette exemple qu'il y a une foule de détails mais que le tout demeure aéré, équilibré et bien réparti.

On peut déjà noter que Blacksad se joue avec des D6 et qu'il en faut 6 pour déterminer les chances de succès (ou pas ^^). J'apprécie le fait que les actions sont gouvernées non seulement par les qualités intrinsèques du PJ... Mais également des circonstances extérieures (pour séduire une femme, au restaurant, c'est mieux quand la terrasse de ce dernier offre un joli panorama romantique sur la ville plutôt qu'un bouge infâme où la visibilité est amoindrie par les fumées de cigares/cigarettes des autres clients non ? ^^

En cela je vais me référer au dossier de presse que je partage absolument (d'une manière générale, le site officiel de la Loutre Rôliste détaille très bien tous les aspects techniques du livre de base et je ne peux que vosu inviter à parfaire votre information en allant le consulter ^^) :

Les personnages possèdent quatre caractéristiques (Force, Réflexes, Volonté, Intellect), qui s'expriment sous forme de dés d'action (noirs) et dés complémentaires (blancs). Lorsqu'une action est tentée, on sélectionne la caractéristique appropriée, on lance le nombre de dés d'action (noirs) et complémentaires (blancs) indiqués, soit six dés au total, auxquels peuvent s'ajouter les dés de tension (rouge, jusqu'à deux) dans les moments les plus dramatiques.
On compte le nombre de succès et d'échecs (différents en fonction des types de dés) et on les compare par rapport aux nombre de succès requis pour réussir l'action :
  • succès : les résultats de 4, 5 et 6 sur les dés d'actions et les dés de tension, les résultats de 6 sur les dés complémentaires.
  • échecs : les résultats de 1 sur les dés complémentaires et les dés de tension.
En fonction du nombre de réussites et d'échecs, il existe une échelle d'interprétation allant du "Oui et en plus..." au "Non et en plus...", en passant par "Oui, mais..." et "Non, mais...". 

La section des règles de combats où, comme je vous l'ai dit précédemment, les images de la BD vous aident à vosu y retrouver ^^

Les différents archétypes de PNJ ("personnages non joueurs") sont également très bien desservis et tous les poncifs du genre s'y retrouvent : le journaliste fouille-merde, le boxeur officiant dans les circuits clandestins, le sénateur corrompu, la femme fatale, le flic désabusé, l'agent du FBI ripou... Il y a même des exemples de races animalières qui sont suggérées à chaque fois ^^

Plusieurs personnages iconiques de la BD sont d'ailleurs abondamment détaillés de sorte que OUI, vous pouvez incarner Blacksad si bon semble (ou d'autres VIP moins "honorables" ^^)

Il y a également la section traditionnelle dédiée aux scénarii : ici il y en a une grosse et plusieurs petites afin que le MJ et les joueurs puissent se faire la main ^^

Le livre de base se termine sur deux version d'une fiche de personnage joueur vierges. Je me ferais bien un PJ d'avocat en chat siamois ou un flic aux méthodes peu orthodoxes en Boxer ^^


EN CONCLUSION


A la lecture du livre de base, je ne peux que constater combien La Loutre Rôliste, nonobstant son envergure de "petit éditeur", a à cœur d'offrir un produit dont la qualité est d'un niveau très élevé à tous les étages : joli papier, excellente traduction française, luxe d'informations et savant mélange entre textes/images/dessins officiels, très bel aspect esthétique. J'ai déjà eu bon nombre de livres de bases (et de suppléments) JDR entre les mains issus des grosses cylindrées du milieu et pourtant à aucun moment Blacksad ne m'a semblé un bouquin bas de gamme façon "gros fanzine" ou autre. "Je dirais même plus" à la façon Dupond/t : ce livre de base peut AMHA soutenir la comparaison avec des grands noms du JDR en terme de rapport qualité/prix... Et encore, ce que je vous ai montré n'est qu'un "second choix"... Excusez du peu hein ^^

C'est pourquoi je ne peux que vous encourager, amis rôlistes (et les autres) qui me lisez, à vous précipiter pour mettre votre obole afin de financer la seconde impression de Blacksad (toutes les premières impressions ont été vendues ou presque) sur le site officiel de la Loutre Rôliste avant le 07/06/18 prochain (ça tombe bien : la paye tombe en ce moment pour tout le monde ^^)... Faute de quoi... La licence sera juridiquement perdue et les premières éditions ne se négocieront qu'à prix d'or à cause des spéculateurs d'ebay entre autres. Il reste encore 12 jours pour agir.

Pour ma part, je remercie très chaleureusement Christophe de la Loutre Rôliste pour l'excellent moment que j'ai passé avec lui et sa grande générosité d'avoir offert au Temple l'un des derniers (et j'espère qu'il y en aura d'autres !! ^^) exemplaires du JDR Blacksad ^^ Ce livre rejoint la très longue liste des lots offerts pour le concours du million du Temple et une importante mise à jour à ce sujet sera très prochainement publiée.

Merci infiniment,

Serviteur,

21/05/2018

GUILD'CON 2.0 : SECONDE CONVENTION ANNUELLE DE LA GUILD DE GRADIGNAN !! ^^ (ATTENTION, CERTAINS PASSAGES INTERDITS AUX -18 ANS) MAJ 23/05/18


Bonjour mes Chers Lecteurs ^^




Tout ce week end, s'est tenue pour la deuxième année consécutive la GUILD'CON 2.0 soit la convention figurinistique annuelle de mon propre club. Moults tournois, rencontres, animations, rigolades et autres en perspectives, je ne pouvais pas passer à côté de ça (en plus, de manière plus ou moins tacite, j'ai comme qui dirait été désigné pour être celui qui allait faire le compte-rendu donc je vais pouvoir me lâcher et écrire encore plus de conneries que d'habitude XD).

C'est une saison qui démarre fort en ce qui me concerne à propos des conventions : après avoir été très aimablement invité en qualité de VIP à l'Envol du Phénix de Cahors il y a tout juste une semaine, voilà que je rempile ici avec mon propre club (en même temps, si je n'étais pas venu et si je n'en avais pas parlé, je suppute qu'on m'aurait lancé des parpaings... ^^').

Alors ? Prêts pour un nouvel odyssée figurinistique rempli de photos, de commentaires nawak, de conneries et surtout d'une longueur interminable ? Alors c'est parti !!


PREMIER JOUR


Samedi, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne (8h00 du matin quand même ^^'), je suis parti... Pour me rendre à la salle de la Tannerie à Gradignan...

Là, j'ai avisé dans la fraîcheur matinale, une silhouette solitaire, le regard abîmé dans ses pensées l'horizon lointain son cul son smartphone. C'était l'honorable Ravageur, le gentil organisateur du tournoi d'Infinity car, fait malencontreux s'il en est : le réseau était un peu foupoudav'... C'est pénible quand Infinity, très abondamment supporté et suivi sur internet... Ne fonctionne pas (c'est là qu'on sait ce que ressentent les nomades et Aleph quand ils mettent un pied en Ariadna...) mais en tant que membre de la GUILD, il allait trouver la solution !! ^^

La salle de la tannerie est très vaste et permet d'accueillir d'un seul coup tous les tournois prévus durant le week end... Mais à cette heure, il n'y avait quasiment personne... Là ça fait super bien rangé mais en fait de courageux membres de la GUILD dont l'honorable Gilel, Ravageur, Le Caillou et bien d'autres (pardonnez moi si je ne cite pas tout le monde ^^') ont abondamment payé de leur personne pour agencer tout ça. Total respect les mecs !

Une autre silhouette solitaire : l'Honorable Pantoufle, gentil organisateur du tournoi EDEN, mettait la dernière main à ce dernier après avoir convenablement dressé les tables comme dans un grand restaurant étoilé ^^ 


Juste pour la petite anecdote, voici quelques décors issus du stock personnel de Pantoufle... Et les deux bagnoles du fond, prétendument "retrouvées dans le grenier du grand père de Pantoufle"... Sont en fait des reliques inestimables (même si passablement défoncées) puisque ce sont des... DINKY TOYS !!! En plus, j'ai vu que les siennes ont été fabriquées en France... Quand on voit les prix auxquels ces petites merveilles se négocient sur ebay et ailleurs, j'ai bien attiré son attention au sujet de ne jamais les jeter/les vendre : certains tueraient père et mère pour les avoir ^^

La partie cuisine est très vaste et permet de préparer plus que convenablement la tambouille pour une armée. Bon là, comme ça, je concède que ça fait un peu table de dissection dans un hôpital de troisième zone dans les pays de l'est ou même cuisine d'antropophage(s) attendant que la matière première arrive (puisque les accompagnements de fruits et légumes sont déjà là)... Mais il ne faut pas se fier aux apparences comme on dit : les membres de la GUILD n'ont (jusqu'à présent) jamais bouffé qui que ce soit mais on verra ça quand on se prendre une invasion de zombies sur le coin de la goule... En attendant, que tout le monde sache que nous, nous sommes TRÈS bien équipés XD

Bien entendu, j'étais venu pour mon tout premier tournoi d'Infinity et nous étions regroupés tout au fond de la salle. Parfait : les tables ne sont pas trop près de l'orchestre, près des tables annexes où nous avons pu poser nos affaires... Et quelques uns étaient déjà arrivés.

Voici les tables sur lesquelles nous allions nous mettre sur la goule... Et qui dit Infinity dit débauche de décors pour casser au maximum les lignes de vue... Et donc les plus belles tables possible : ici ambiance complexe militaro-industriel...

Là, ambiance forestière tendance jungle hostile...

Vue secondaire...

Ici, une grosse zone industrielle dédiée au stockage et à l’entreposage en tous genres...

Là, une zone minière en milieu aride...

Vue secondaire...

Ici une ambiance résolument urbaine (c'est la table personnelle de l'honorable Le Caillou ^^)

Les conventions figurinistiques sont aussi l'occasion de rencontrer des célébrités dans notre petit milieu : l'Honorable Mehapito par exemple !! Depuis le temps qu'on échange/discute sur internet, ce n'est que ce week end que nous avons enfin pu faire connaissance ^^ Et l'attente en valait le coup puisque le Monsieur est très aimable et très intéressant à discuter. Il fait partie de la mafia "Famille" d'Alkemy ^^

Toujours dans la "Famille" Alkemy, voici le célèbre Captain Caverne... Bon lui il est aussi à la GUILD mais c'est pas grave ^^ (c'est vrai qu'en y réfléchissant 2 minutes, la GUILD comporte un nombre non négligeables de gens connus/populaires : modos de fora/professionnels de la fig/peintres/blogueurs/autres... C'est tout à fait fortuit bien que le hasard n'existe pas ^^')

Certains viennent de très loin, de territoires ennemis même, comme l'Honorable Gryff qui a fait le déplacement depuis la Ville Rose qu'est Toulouse et comme vous pouvez le voir sur la photo et plus tard,  il a poussé le fluff jusqu'à s'habiller directement en rapport avec le tournoi qu'il disputait durant tout le week end : ici le tournoi d'Alkemy (nous retrouverons Gryff plus tard ^^)

Bon j'en reviens au tournoi d'Infinity : un petit coup d’œil aux lots offerts m'a considérablement mis l'eau à la bouche en vérité !! 
Bon, après avoir bien consciencieusement incendié Ravageur avec force napalm en raison du fait qu'aucune figurine de l'armée sécessionniste japonaise n'était offerte, j'ai néanmoins flashé sur le Hac-Tao (tout en bas à droite). C'est la boutique FIGHOUSE qui sponsorisait l'événement et (comme elle sponsorise aussi le Temple pour le concours de peinture du million de visites) je la remercie infiniment ^^



TOURNOI INFINITY GUILD'CON 2.0 : BASTOOOOOOOON !!!





Bon c'était pas le tout mais tous les ceuss qui étaient présents (Les honorables Personne, Ajax, Badbat, Ravageur, Gilel, Jerreck, Baal, Le Mars, Drong et votre Serviteur) savaient que le moment était venu : chacun d'entre nous avait serré une dernière fois sur son cœur une épouse, une petite amie, des enfants, un père, une mère, une bouteille de vodka (pour les 4 participants ariadnais) et c'est avec le visage grave tous se rendaient à présent compte que plus personne ne pouvait reculer... UNE JOURNÉE ENTIÈRE A JOUER AUX FIGURINES AVEC LES COPAINS !!! YOUPIIIIIIIIIIIIIII !!!! XD 

J'aurai bien voulu venir avec mes japonais mais en raison du bouleversement complet et récent du fluff de cette faction, plusieurs entrées n'existaient pas/plus, des profils avaient changé... Bref mes effectifs actuels ne sont pas jouables convenablement (et je préfère m'ouvrir le ventre que de jouer avec des figs qui ne sont pas peintes !!) et donc je me suis rabattu sur la faction que je m'étais constituée pour le fun : ALEPH en mode généraliste védique. Je précise que je ne l'avais JAMAIS jouée jusqu'à présent. Oui oui c'est bien ça : pour mon tout premier tournoi d'Infinity, je me pointe avec une faction que je vais jouer pour la première fois. Oui je sais je suis complètement taré mais j'aime les défis et je suis très joueur (ou bien je suis définitivement naïf et surtout crétin... ça doit être un peu tout ça en même temps je pense ^^').


Ma faction ALEPH généraliste, celle qui allait connaître son baptême du feu... ^^


 La quasi-totalité des challengers y allaient à la cool sauf 2-3 qui avaient une très bonne connaissance des règles et des arcanes d'Infinity. Moi-même, je ne suis pas un compétiteur fou, jouant surtout les figs qui me plaisent (ou qui sont déjà peintes) sans chercher la méga-optimisation systématique à chaque fois. J'avais donc élaboré les listes suivantes et elles feront très certainement hurler les amateurs éclairés mais je fais ce que je veux et j'avais envie de faire comme ça ^^ :


 Tournoi Guild'Con 2.0 Morikun 1
──────────────────────────────────────────────────

Groupe 1  10  
 Tacbot DAKINI Infirmier (MédiKit) Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 15)
 Tacbot DAKINI Infirmier (MédiKit) Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 15)
 Tacbot DAKINI Infirmier (MédiKit) Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 15)
 Tacbot DAKINI Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 13)
 Tacbot DAKINI Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 13)
 Tacbot GARUDA Mitrailleuse / Impulsion Électrique. (1.5 | 30)
 SOPHOTECT Fusil Combi, Charges Creuses / Pistolet, Couteau. (0 | 31)
 YUDBOT Impulsion Électrique. (0 | 3)
 DÉVA Hacker (Dispositif de Piratage) Fusil Combi, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (0.5 | 31)
 DÉVA Lieutenant Fusil Combi, Nanopulseur + Devabot / Pistolet, Couteau. (0 | 27)
   DEVABOT Lance-flammes Lourd / Impulsion Électrique. (4)
 NETROD . (0 | 4)

Groupe 2  4  
 DASYU (Observateur d'Artillerie) Fusil Combi, Nanopulseur, Mines Antipersonnel / Pistolet, Couteau. (0 | 36)
 PROXY Mk.1 Hacker (Dispositif de Piratage) Fusil Combi, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (0.5 | 14)
 PROXY Mk.2 Fusil de Sniper MULTI, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (1.5 | 24)
 PROXY Mk.4 Lance-roquettes Lourd, Pistolet Mitrailleur, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (2 | 20)
 NETROD . (0 | 4)
 NETROD . (0 | 4)

6 CAP | 299 Points


 Tournoi Guild'Con 2.0 Morikun 2
──────────────────────────────────────────────────

Groupe 1  10  
 ACHILLE Fusil MULTI, Nanopulseur, D.E.P. / Pistolet, Arme CC EXP. (0 | 74)
 Tacbot GARUDA Mitrailleuse / Impulsion Électrique. (1.5 | 30)
 SOPHOTECT Fusil Combi, Charges Creuses / Pistolet, Couteau. (0 | 31)
 YUDBOT Impulsion Électrique. (0 | 3)
 DÉVA Hacker (Dispositif de Piratage) Fusil Combi, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (0.5 | 31)
 DÉVA Lieutenant Fusil Combi, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (0 | 24)
 DÉVA Fusil Combi, Nanopulseur + Devabot / Pistolet, Couteau. (0 | 27)
   DEVABOT Lance-flammes Lourd / Impulsion Électrique. (4)
 Tacbot DAKINI Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 13)
 Tacbot DAKINI Fusil Combi / Impulsion Électrique. (0 | 13)
 NETROD . (0 | 4)
 NETROD . (0 | 4)

Groupe 2  2  
 DASYU Fusil de Sniper MULTI, Nanopulseur / Pistolet, Couteau. (1.5 | 42)
 NETROD . (0 | 4)

3.5 CAP | 300 Points



PARTIE 1 : TRANSMISSION MATRIX


Le premier scénario m'oppose à l'honorable Baal qui joue Ariadna.

Nous jouons sur la table urbaine du Caillou. Mon principal problème (et je suis connu pour ça à la GUILD) est que je suis une vraie tortue : je ne parviens jamais à jouer rapidement, hésitant tout le temps pour éviter de me prendre des balles plus ou moins perdues ^^' Néanmoins, je tâche de faire ce que je peux et la partie est très serrée : j’arrache la victoire de justesse (2-1) car je suis parvenu à remplir mon objectif classifié. Je n'aime pas les listes ariadna : les mecs se foutent du hacking, ils ne sont pas chers et ont plein de matos à l'ancienne qui cogne fort... Mais là je gagne et j'ai particulièrement aimé mon proxy lance roquette qui a plombé quelques gros mecs en ORA alors que je n'en menais pas large aux dés ^^

première petite pause et à côté, les tournois d'Alkemy et Eden vont bon train. Chacun tâche de se concentrer ^^

L'honorable Vangerdahast est notre Monsieur Malifaux à nous et se fait un plaisir de faire des démos/initiations à qui le souhaite... Non seulement il est très sympa mais en plus il s'investit pleinement : son cirque est superbe !! ^^




PARTIE 2 : AQUISITION


Ma seconde partie m'oppose à l'honorable Ajax/Cyrus33. C'est l'un de mes partenaires d'Infinity "réguliers" (tout est très relatif quand on regarde mes compteurs de parties TT) et il joue Nomades. J'aime bien les nomades car on peut tester une variété de compo avec eux ^^

Ici nosu étions à la table militaro-industriel (le kit V2 Sci-Fi de Battle Systems est vraiment de toute beauté... Mais j'ai déjà la V1 qui me suffit amplement et j'ai su résister aux sirènes du FBDM ^^' Une partie mémorable où mon proxy lance-roquettes m'a vendu du rêve : il tire une roquette en ORA sur un des mini-TAGs nomades qui vont par paire (les Geckos, de véritables petites saloperies rapides et "petites" pour des TAGs, donc qui se faufilent partout) et comme les roquettes sont incendiaires, la cible continue de brûler tant qu'elle ne réussit pas son jet de blindage... Il rate le premier... Puis le second... Puis son troisième !! 3 PV en moins et... Hasta la vista siempre si je voulais paraphraser l'intitulé du blog d'Ajax XD J'ai gueulé tellement fort ma joie (il faut savoir rester sportif et digne face à la déconfiture de l'adversaire) que toute la salle s'est interrompue pour regarder l'abruti qui hurlait en mode sirène de noise marine XD. J'ai aussi dégagé sa Révérende Moire sous une véritable grêle de plomb et le fait que je contrôle l'objectif le plus important à la fin de la partie me donne la victoire (5-3) soit 2 points de tournoi de plus. Je suis à 4 points et Ravageur m'indique que pour le moment, je suis second au classement provisoire (bizarrement, j'avais l'impression tenace que ça n'allait pas durer... ^^')


PARTIE 3 : SUPREMACY



C'est là que l'affaire se corse comme disait Napoléon... Car la partie suivante m'oppose à l'Honorable Ravageur... L'organisateur du tournoi et véritable autorité en matière d'Infinity à la GUILD. Il a toutes les armées et il les jouent toutes très bien... ça allait chier dans les casseroles et je n'avais pas spécialement l'impression que ça allait être lui qui les nettoierait... Pis là il jouait ses Tohaa... Ces foutus gueles d'artichaut qui vont à la baston avec ces putain de pokemons qui encaissent les dommages (même des missiles !!) à la place des figs ... Et je n'avais pas de gant MAPPA... 

Nous avons joué sur la table forestière. Alors comment résumer la partie ? Ben avec l'équation suivante : Ravageur + très bonne connaissance des règles + Tohaa en triades + meilleure position stratégique (il a choisi le bord de table totu en haut, avec les miradors et les montagnes... Me laissant royalement la partie basse... Celle à découvert en plein dans les allées de SES snipers) + jets de réussites critiques en rafales = je me suis fait casser la gueule os par os tout au long de la partie. Heureusement que j'ai marqué un tout petit point de scénar' pour éviter de finir une main devant et une main derrière TT Oh purée la fessée que j'ai prise !! ^^


PARTIE 4 : FRONTLINE


La dernière partie m'a opposé à l'honorable Drong. Alors pour vous situer le truc, Drong est un garçon absolument charmant... Mais un gros vicelard sur les listes d'armées car il parvient toujours à trouver LA faille pour vous mettre une quenelle épaulée sans faux col !! Son truc, c'est les Kazakhs d'Ariadna... Et j'ai été victime une fois de sa liste à 30 figs... Oui oui 30 péons de base (le kazakh ne coûte quasiment rien)... Quand vous mangez 30 ordres dans la goule sans compter tous les impétueux, vous pouvez prendre la meilleure fig en God Mode, au bout d'un moment, la déesse Chance baisse le rideau face à la déesse Probabilité qui lui colle des coups de rangers dans les dents en gueulant революция !! (révolution !!) TT Cette fois le menu était différent : j'ai eu droit à une salade de pions camo ^^'

Nous avons joué sur la table minière. Comme le scénario n'est pas très finaud-finaud, j'ai décidé d'utiliser pour la première fois la liste avec Achilles le gros thon (c'est un TAG à forme humaine... Une sorte de space marine d'Aleph à Infinity)... Bon Drong a pris le premier tour de jeu... Et m'a envoyé direct un Dog Warrior (une sorte de loup-garou) qui a tracé plus vite qu'une chiasse après avoir bu un verre d'eau dans un pays sous-développé que n'importe quoi d'autre : en un seul tour il est arrivé juste à côté d'un groupe de mes figs... Et les a noyé sous une averse de grenades : mes fonctionnaires déva dégagent les uns après les autres, mon lieutenant se fait carrément grenader le fion, tout le monde passe en irréguliers pendant que les 3 snipers (deux kazakhs et un spetsnaz) se font plaisir... Achilles a quand même sauvé l'honneur en fonçant en territoire ennemi, sa solide armure encaissant un nombre impressionnant de projectiles mortels, avant de ventiler à son tour tout se qui passe à portée de tir de fusil multi... Mon Dasyu sniper vengera lui aussi un temps ses camarades tombés au champ d'honneur (défiant proprement toutes les probabilités en terme de survie aux tirs de snipers... C'est ce foutu Dog Warrior qui en viendra finalement à bout à coups de chain-riffles jumelés)... Mais les russes ne lâchent rien et même Achilles ne peut tout encaisser tout seul : toute ma faction au complet se fait démonter pendant que Drong contrôle la totalité de la table. Je lui sers 8 points (et moi zéro pointé) sur un plateau d'argent !! Si avec Ravageur j'étais pas loin de finir en slip, avec Drong je suis carrément à poil !! XD Et là le tournoi prend fin...

Pendant qu'on attend les retardataires (avec Drong, j'ai pu jouer mes 3 tours complets... Mais je me suis tellement fait lessiver que ça n'a pas vraiment changé quoique ce soit TT), on refait le match à la buvette... ^^

Les autres tournois battent leur plein (Guild'Ball semble être LE jeu avec lequel il faudra compter à l'avenir ^^)


PALMARÈS TOURNOI INFINITY GUILD'CON 2.0


Et c'est le moment tant attendu de la proclamation des résultats de ce tournoi !! Ravageur met un peu d'ordre dans les lots (il en a même rajouté issus de son stock personnel, merci infiniment à lui ^^), remercie tout le monde et le sponsor Fighouse, tout le monde convient qu'on a passé un excellent moment... Mais qui va avoir la plus grosse ? ^^

Notre poissard régional est l'Honorable Gilel qui tente ici d'expliquer que c'est pas sa faute mais celle de l'escalier qui était en retard... Mais ça ne prend pas ^^

10e Place : GILEL (Ariadna) 

9e Place : AJAX (Nomade) Il pousse lesnobisme jusqu'à choisir la fig qui porte le même pseudo !! XD

8e Place : MORIKUN (Aleph) Comme le Hac-Tao a été pris par Le Mars, je me suis rabattu sur la fig du Spec Ops Chandra Thrasymedès et la carte d'objectif classifié "kidnapping" mise à jour ^^ Merci Fighouse !! ^^

7e Place : BHAAL (Ariadna)

6e Place : BADBAT (Ariadna)

5e Place : JERRECK (Pan0céanie)

4e Place : LE MARS (Service Impérial Yu Jing) C'est toi qui a pris le Hac-Tao... Même si tu l'as très bien mérité, va pourrir dans Jigoku !! Ma vengeance sera terrible !! XD

3e Place : DRONG (Ariadna) Nan mais sérieux, c'est quoi ce sourire alors que c'est moi qui te file la 3e place ?! Aller hop !! Avec Le Mars !! ça t'apprendra !! XD

2e Place : PERSONNE (Aleph) Il a la tête pied nu mais il est sympa ^^

1ère Place : RAVAGEUR (Tohaa) Et c'est Ravageur qui fini sur la première marche du podium après avoir brillamment explosé les scores (pfff !! L'organisateur qui finit à la première place ?! Comme par hasard !! Moi je dis qu'il y a simonie et pis c'est tout !!). Félicitations à plus d'un titre : l'organisation du tournoi, une présence constante aux côtés des autres challengers, une patience infinie même quand tout le monde venait gueuler "hé !! Machin vient de faire ça alors que truc à fait ça !! Qui a raison ?! Hein ? Hein ? Hein ?" Non vraiment c'est une victoire amplement méritée et j'espère que tu pourras réussir à devenir Warcor mon Cher Ravageur ^^


COURS D'ESCRIME MÉDIÉVALE


Après ça, un cours sur l'escrime médiévale était au programme...


C'est l'honorable Mehdi, étudiant en histoire, qui nous brosse un panorama assez complet sur l'utilisation des armes au moyen-âge jusqu'au 18e siècle, notamment avec l'épée à deux mains, son arme de prédilection.

Exécution d’enchaînements... toujours avec un luxe d'explications fort bienvenues...



Nouvel enchainement, cette fois avec sa Compagne (j'ai zappé le prénom mais c'est la fille de l'honorable Personne... Elle, elle a des cheveux au moins XD)




Et toujours des explications détaillées. Mestre Mehdi connait son sujet sur le bout des doigts (ça m'a rappelé ce que j'ai appris à l'Envol du Phénix il y a une semaine avec Pierrick ^^)... Notamment que le combat à l'épée, c'est loin du grand spectacle d'Holywood avec Games of Throne et autre.



Ensuite Mehdi et sa Chère et tendre ont exécuté quelques passes d'armes au ralenti pour expliquer différentes attaques...


Les mouvements sont fluides et coulent tous seuls...


A la fin du cours, ceux qui le souhaitent peuvent passer de la théorie à la pratique ^^

Mais il me fallait repartir au Temple donc j'ai rangé mes affaires. Une petite photo rapide de Whispe qui joue les Maïté : il touille le porc au curry préparé dextrement par The Red Eye ^^

Un peu plus tard en soirée était prévue une démonstration de body painting. Je n'y ai pas assisté puisque j'étais reparti. J'ai repiqué la photo à Gilel ^^



DEUXIÈME JOUR



Dimanche après midi, je suis retourné sur les lieux du crime ^^ Mes gamins voulaient absolument voir comment se passait la convention de mon club alors je les ai emmené à la découverte de la GUILD ^^

Et j'ai retrouvé l'honorable Gryff en grande tenue de romain puisque cette fois il participait au tournoi de Fury Outburst Control !! La cotte de maille est authentique de même que le casque !! Je vous avais dit qu'il poussait le fluff jusqu'à s'habiller en rapport avec le tournoi auquel il participait.

Ici pour le tournoi d'Alkemy la veille ^^ En fait, Gryff est habillé par la collection de vêtements de GN de l'honorable Pitaine, Condisciple bien connu pour avoir disputé une partie d'Infinity mémorable dans le Temple JSA/Mercenaires dans un vaisseau où les aliens s'invitaient gaiement ^^

Ah ?? Mon Cher Gryff, je crois que Karl te fait signe pour son prochain défilé XD
Mais les affaires sont sérieuses et le tournoi de Fury Outburst Control ne laisse pas de répit aux braves...



D'ailleurs, le taulier (Whispe) surveille les opérations d'un regard acéré...




PALMARÈS TOURNOI FURY OUTBURST CONTROL GUILD'CON 2.0


Alors en direct de notre correspondant Jerreck via facebook, les derniers résultats de ce tournoi sont comme suit :

6e place : Amaël

5e place : Gilel (tiens ? Pas dernier ? Y a un problème !! ^^)

4e place : Jerreck

3e place : Caine Mc Grégor

2e place : Bélial (pour la première fois il perd la place du vainqueur ?! Hé ben ça a dû être chaud !!)

1ère place : Gryff (le pouvoir du costume !! ça ne trompe pas !! ^^)



OPEN DE PEINTURE DE LA GUILD'CON 2.0


En ce deuxième jour, un open de peinture était également organisé. 3 catégories étaient proposées : Monstres/Machines de guerre ; Figurines à pied et Diorama. J'ai pris en photo toutes celles présentées à ce moment là ^^


MONSTRES/MACHINES DE GUERRE


L'honorable Sprz a présenté un Imperial Knight fort joli ma foi... Mais c'était avant le drame bien entendu...

J'ai commis une erreur de débutant : au lieu de demander la permission à Sprz, je suis parti du principe que la fig était fixée à son socle. Pour avoir une meilleure lumière, j'ai voulu le tourner de l'autre côté... En fait la fig n'était pas fixée au socle... Je l'ai fait tomber de sa hauteur entraînant la fracture du bras droit et la cassure de deux petites ailettes au canon. Mort de honte, je lui ai présenté au moins deix fois mes excuses mais je lui ai promis que je réitérerai en public : mes plus humbles excuses pour avoir endommagé ta fig mon Cher Sprz je tâcherai de faire plus attention la prochaine fois -.-'







FIGURINES A PIED



Tiens tiens ? La "Madame Morikun" de Jerreck ^^











DIORAMA









ATTENTION : LES IMAGES QUI VONT SUIVRE SONT INTERDITES -18 ANS !!!



L'honorable Bourrin a présenté un diorama assez "particulier" : sa peinture (et notamment la texture de la peau) est d'un très haut niveau... Mais la réalisation est trash. Pour faire simple afin que les plus jeunes ne soient pas choqués "Oui, ils sont bien en train de faire ce que vous pensez qu'ils font" ^^'




SPÉCIALE KASSDEDI


ça fait un peu bande de racailles désoeuvrées des banlieues là mais en fait c'est juste une petite kassdédi à l'honorable Rafpark & Consorts... Même la Rome Antique nique Rafpark... Y a plus de respect moi je dis... XD


Et ainsi se termine ce "petit" compte-rendu où j'emprunte le logo de remerciement à la GUILD pour remercier le club à mon tour. Merci à tous pour la logistique colossale et le chaleureux accueil. Cet article ne montre malheureusement pas toutes les réjouissances qui ont eu lieu et c'est pourquoi je vous invite à venir y assister l'année prochaine ^^


EDIT DU 23/05/18


Pour parfaire votre information, l'Honorable The Red Eye me communique les précisions suivantes :


Les tournois proposés ont rassemblé :

- Guild Ball 23 joueurs (Gironde, Paris, Bouches du Rhônes, Toulouse, Bretagne, Hérault)


- Eden 16 joueurs


- Infinity 10 joueurs


- Alkemy 10 joueurs


- Fury 6 joueurs



D'autres aimables Condisciples ont également rédigé leur propre odyssée de ce week end ^^ :

- L'honorable Mehapito  SUR SON BLOG

- L'honorable Ajax SUR SON BLOG


Merci infiniment,

Serviteur,